Le Passe-Muraille, célèbre monument de la place Marcel Aymé sur Montmartre. Photo : iStock.com/encrier.

Une surprenante statue de bronze semble surgir d’un mur sur la Place Marcel Aymé, en plein coeur de Montmartre : le Passe-Muraille, hommage à l’écrivain et célèbre montmartrois Marcel Aymé, compte parmi les sites insolites du quartier.

Lieu de passage fréquenté de Montmartre, la Place Marcel Aymé se situe sur un carrefour, à la croisée de l’Avenue Junot, la Rue Girardon et la Rue Norvins. 

Ici, le décor est l’un des plus typiques de tout Paris, troublé pourtant par une statue insolite, qui attire irrémédiablement l’oeil des passants : personnage parmi les plus célèbres de l’oeuvre littéraire de Marcel Aymé, le Passe-Muraille à Montmartre est figé durant sa traversée du mur séparant la place du Jardin Frédéric Dard, et porte même les traits de l’écrivain… 

La place Marcel Aymé à Montmartre en plein jour. Photo : Twitter.com/@Enrica510.

Mais quelle est la signification de cette étonnante statue du Passe-Muraille à Montmartre ?

🧭 Le Passe-Muraille à Montmartre, carnet pratique

  • 🗺️ Adresse : Place Marcel Aymé, Montmartre, Paris 18e
  • 🔎 Voir sur la carte
  • 🚇 Métro : stations Abbesses ou Lamarck-Caulaincourt, ligne 12
  • 🚍 Bus : ligne 40, arrêt Moulin de La Galette
  •  €€ Entrée : gratuite

L’histoire du Passe-Muraille à Montmartre, une nouvelle de Marcel Aymé

Le Passe-Muraille, nouvelle publiée en 1943, compte parmi les textes les plus célèbres de Marcel Aymé. L’histoire prend place ici même à Montmartre, quartier de Paris qui n’a pas été choisi par hasard par l’auteur, lui-même montmartrois de coeur.

⚠️ Spoilers Alert ⚠️

Le protagoniste de cette nouvelle se nomme Mr Dutilleul, dont le principal trait est de résider au 75 bis de la Rue d’Orchampt, à Montmartre. Un homme qui ne fait pas de vague, petit fonctionnaire de troisième classe n’aimant pas se faire remarquer, content de sa routine quotidienne. 

En bref, un personnage que l’on confondrait presque avec l’homme invisible ! 

Seulement voilà, à l’âge de 43 ans, Mr Dutilleul voit sa vie basculer lorsque ce dernier se découvre un don peu courant : celui de traverser les murs, tous les passages lui étant dès lors ouverts ! 

De personnage obscur et sans histoire, Mr Dutilleul prend goût aux aventures les plus rocambolesques. Mr Dutilleul traverse les murs de son bureau pour rendre fou son chef, qui jusque-là lui menait la vie dure. L’audace lui vient ensuite de réaliser plusieurs cambriolages retentissants, signés Garou Garou, faisant la une des journaux.

Couverture de la nouvelle le Passe-Muraille de Marcel Aymé, publiée en 1943. Photo : Amazon.com.

Le passage de petit fonctionnaire à celui de Passe-Muraille est complet : il se rend ainsi lui-même à la police, afin que tout le monde sache de quoi il est réellement capable. Incarcéré à la prison de la Santé à Paris, on se doute que le passage des murs et des barreaux de sa cellule ne pose pas de problème à notre Passe-Muraille… 

Ce dernier finit logiquement par s’évader, retrouvant son quartier favori de Montmartre : il s’installe sur l’Avenue Junot, et au détour d’une balade Rue Lepic, notre héros tombe amoureux d’une belle passante…

La fin des aventures du Passe-Muraille prendront fin à Montmartre : alors qu’il quitte le domicile de son amante, Mr Dutilleul perd son pouvoir au passage d’un mur de la Rue Norvins… où l’homme se retrouve à jamais coincé !

La statue du Passe-Muraille à Montmartre, hommage à Marcel Aymé

On ne s’étonnera pas de constater que les aventures de Mr Dutilleul prennent essentiellement pour cadre Montmartre, entre autres lieux à Paris : ce fut en effet sur la Butte que Marcel Aymé, né en 1902 à Joigny, élu domicile. Il y finira ses jours en 1967, avant d’être enterré non loin de là au Cimetière Saint-Vincent.

Ainsi, une plaque commémorative orne le 26 de la Place Marcel Aymé : l’ancien appartement de l’écrivain se situait à l’époque Rue Norvins, juste au-dessus de la statue du Passe-Muraille à Montmartre. La Place Marcel Aymé ne fut créée qu’après la mort de ce dernier, en 1986.

Ce n’est que peu de temps après que la statue du Passe-Muraille à Montmartre fut inaugurée sur la place, en 1989. L’oeuvre fut réalisée par Jean Marais, plus connu pour ses talents d’acteur de théâtre et de cinéma, mais aussi sculpteur à ses heures. Grand ami de Marcel Aymé, il compose à sa mémoire cette étonnante statue de bronze au lendemain de la mort de l’écrivain, en 1967.

Aujourd’hui, tout passage par la Place Marcel Aymé se fait avec une pause devant le Passe-Muraille de Montmartre : les traits ne sont pas ceux de Mr Dutilleul, le Passe-Muraille original (qui portait “binocle et petite barbiche noire”), mais bien ceux de Marcel Aymé lui-même.

Autour du Passe-Muraille à Montmartre

Lors de votre passage devant le Passe-Muraille à Montmartre, ne manquez pas de remarquer, au-dessus du mur que traverse la statue, le Jardin Frédéric Dard (Rue Norvins) : très apprécié des riverains, ce petit jardin boisé fait partie de ces coins de verdure secrets qu’abrite encore Montmartre. Malheureusement, le Jardin Frédéric Dard est actuellement fermé au public. 

Tout autour de la Place Marcel Aymé et de la statue du Passe-Muraille, la Cité Norvins, qui abrite notamment la Villa Radet de la Cité Internationale des Arts, une résidence d’artistes en plein Montmartre, tranche également sur la Butte avec ses grands jardins arborés, verdoyants et presque mystérieux.

Façade de la Villa Radet, résidence d’artistes en plein Montmartre. Photo : Twitter.com/@kataa_3.

📸 A voir autour du Passe-Muraille à Montmartre : 

  • Le Théâtre Lepic
  • Le Moulin de la Galette
  • Le Buste de Dalida
  • La Maison de Dalida
  • La Villa Léandre
  • La Place du Tertre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-neuf + 18 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.