25 mai 2024

La façade de la Maison de Dalida, célèbre star de Montmartre. Photo : Instagram.com/virgin__maisonmg.

Parmi les nombreuses figures artistiques qui ont marqué l’histoire de Montmartre, Dalida demeure certainement la plus grande star. Sur la Butte, les fans de la chanteuse peuvent s’offrir un véritable pèlerinage à sa mémoire, avec pour étape incontournable la Maison de Dalida.

Il faut connaître un peu la Butte Montmartre pour trouver facilement cet hôtel particulier niché au coeur du quartier, dans une rue aux allures d’impasse, au 11B Rue d’Orchampt précisément. 

Une plaque commémorative marque l’entrée de la Maison de Dalida : « Dalida a vécu dans cette maison de 1962 à 1987. Ses amis montmartrois ne l’oublieront pas.« 

La maison de Dalida avec une plaque commémorative marquée à l’entrée à gauche. Photo : Instagram.com/peekablue697806.

Bien que discrète, l’adresse est aussi reconnaissable aux groupes menés par un guide qui font escale devant la Maison de Dalida, ainsi qu’aux nombreux admirateurs venus rendre hommage à la star, en immortalisant leur passage devant ce lieu mythique de Montmartre.

🧭 La Maison de Dalida – carnet pratique

  • 🗺️ Entrée au 11B Rue d’Orchampt, 18e arrondissement, Paris
  • 🚌 En bus : Ligne 40, arrêt Moulin de La Galette
  • 🚇 En métro : Ligne 12, station Abbesses

La Maison de Dalida : un hôtel particulier au coeur de Montmartre

Bien exceptionnel en plein centre de Montmartre, la Maison de Dalida est un véritable hôtel particulier aux allures de petit château, construit dans le plus pur style des années 30. 

Une élégante bâtisse aménagée sur quatre étages, avec balcons et terrasse donnant vue sur tout Paris, en exposition plein sud pour profiter du soleil et de la lumière, le tout dans une petite rue paisible, peu passante et pleine de charme… vous l’aurez compris, il est plutôt difficile de trouver mieux que la Maison de Dalida dans le quartier ! 

Lorsque Dalida achète sa future maison en 1962, elle est en compétition avec plusieurs personnalités du moment, dont Jean-Paul Belmondo, pour en faire l’acquisition : déjà à l’époque, un hôtel particulier à Montmartre valait son pesant d’or, ce qui n’était pas un obstacle pour la star alors au sommet de sa gloire. Avant elle, l’écrivain Louis-Ferdinand Céline occupa la Maison de Dalida de 1929 à 1944, dans un registre certes moins glamour. 

La star Dalida assise sur son fauteuil chez elle à Montmartre en 1964. Photo : Instagram.com/amoureusededalida.

Dalida, d’origine italienne et née en Egypte, n’en était pas moins une Montmartroise de coeur. Amoureuse de la Butte, elle passera 25 ans dans sa maison de Montmartre. C’est dans ces murs qu’elle mettra fin à ses jours en 1987, conférant à la Maison de Dalida une dimension aussi tragique que légendaire. 

Peut-on visiter la Maison de Dalida ?

La réponse est… non ! Après la mort de Dalida, son hôtel particulier ne fût pas reconverti en musée consacré à la chanteuse : dommage, le lieu s’y prêtait à merveille, ouvrant aux fans une vraie part d’intimité de la star. 

Au lieu de cela, la Maison de Dalida sera découpée en plusieurs biens, dont un duplex occupant les troisièmes et quatrièmes étages, revendus par la suite pour des sommes faramineuses. Avec une telle vue sur tout Paris, le calme au coeur de Montmartre, et une histoire à part, on devine que les appartements de la Maison de Dalida ont suscité bien des convoitises !

Le fameux duplex de 100m² fût par exemple mis de nouveau en vente en 2013, pour la coquette somme de 2,3 millions d’euros (source Le Parisien) ! 

La Maison de Dalida étant une propriété privée, elle n’est en revanche pas ouverte à la visite : il faudra faire vos photos depuis la grille de l’entrée, Rue d’Orchampt, ou pour trouver un angle inédit, remonter tout en haut de la Rue Burq, qui se termine en contrebas de l’hôtel particulier. 

Où rendre hommage à Dalida ailleurs à Montmartre ?

La Maison de Dalida fait partie des étapes incontournables dans les circuits guidés à Montmartre. Il est aussi très facile de se confectionner son propre parcours à la mémoire de la star, en partant de la Maison de Dalida.

Un itinéraire qui fait escale au Moulin de la Galette, à deux pas de là, pendant plusieurs années la “cantine” de Dalida. Dans ce restaurant typique au pied d’un ancien moulin de Montmartre, on conserve encore aujourd’hui la table préférée de la star

  • 🗺️ Le Moulin de la Galette, 83 Rue Lepic, 18e arrondissement, Paris

Un peu plus loin, en bas de la Rue Girardon, le Buste de Dalida rassemble toujours fans et curieux de passages, sur la Place Dalida. La légende veut que toucher la poitrine du Buste de Dalida porte chance… d’où la patine du bronze, bien plus accentuée à cet endroit !

Buste de Dalida sur la place Dalida en plein jour. Photo : Instagram.com/monirasc.
  • 🗺️ Le Buste de Dalida, Place Dalida, 18e arrondissement, Paris

Dernière étape du pèlerinage, le Cimetière de Montmartre, où repose la chanteuse. Dans la 18e Division, impossible de passer à côté de la tombe de Dalida sans la remarquer : de façon très à propos, cette dernière est la plus spectaculaire du cimetière. 

  • 🗺️ Le Cimetière de Montmartre, entrée Avenue Rachel, 18e arrondissement, Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

vingt − 14 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.