25 mai 2024

Vue de nuit du célèbre cabaret historique Le Chat Noir à Montmartre. Photo : iStock.com/Birute.

Il existe à Montmartre bien des symboles de la bohême et de l’intense vie artistique du quartier à la Belle Epoque. Le cabaret du Chat Noir, immortalisé par sa célèbre affiche Tournée du Chat Noir, est encore aujourd’hui présent sur bien des souvenirs de Paris !

Au même titre que le Lapin Agile ou le Moulin Rouge, le cabaret du Chat Noir demeure dans les mémoires comme l’une des grandes institutions de la nuit montmartroise à la fin du XIXe siècle. Une période où le fantasque et le créatif se mêlaient à la fête et à la boisson à Montmartre : en cela, le cabaret ouvert par Rodolphe Salis sur le boulevard de Clichy avait pignon sur rue ! 

Resté dans la légende montmartroise, le symbole du Chat Noir, une célèbre affiche de Steinlen, est devenu celui de toute une capitale et de son mode de vie fantasmé. Cette image est toujours reprise un peu partout sur des souvenirs estampillés Paris et vendue aux touristes de la capitale. 

Rodolphe Salis et la création du cabaret du Chat Noir

L’histoire du cabaret du Chat Noir débute précisément en 1881. Rodolphe Salis, 30 ans, un peu artiste, un peu marchand, vit de débrouille avec de faibles moyens, comme beaucoup autour d’un Montmartre en plein essor dans les milieux de la bohème de Paris.

Vient alors à Salis l’idée d’ouvrir un nouveau cabaret, Boulevard de Rochechouart, consacré tout autant à l’art et à la poésie qu’à la boisson. A cette époque, le tout-Paris fait route le soir vers la Butte Montmartre, connue pour ses guinguettes, ses bals, et bientôt ses cabarets à la clientèle bigarrée. Le quartier de Paris parfait pour s’encanailler.

https://twitter.com/Blouzouga/status/1256535941231116293?s=20&t=KCNETZE4_QTmXskYKEh21g

D’abord de bric et de broc, servant un vin douteux, le cabaret du Chat Noir ne tarde pas à gagner en réputation, grâce notamment aux artistes montmartrois qui fréquentent le lieux. Rodolphe Salis a du flair, lui qui a par exemple attiré dans son établissement Emile Goudeau et son club littéraire des Hydropathes, bientôt suivis par d’autres écrivains, poètes, peintres et artistes fréquentant Montmartre.

Du Boulevard de Rochechouart, Salis transfère son cabaret du Chat Noir Rue de Laval (aujourd’hui Rue Victor Massé), avant de s’installer au 68, Boulevard de Clichy. En chemin, bien des artistes ont peuplé les lieux, Yvette Guibert, Alphonse Allais, Théophile Alexandre Steinlen, Adolphe Willette, Mallarmé, Toulouse-Lautrec, Verlaine, Aristide Bruant, et d’autres encore venus appréciés cet établissement unique mêlant gouaille parisienne, musique, oeuvres de mauvais goût, et perles artistiques. 

La légende du cabaret du Chat Noir et sa célèbre affiche

A une époque où les cabarets fleurissaient dans Paris et notamment à Montmartre, le Chat Noir a su se forger une place dans l’imaginaire collectif de façon aussi durable que fulgurante : l’établissement de Rodolphe Salis, mort en 1897, fermera ses portes un an plus tôt, en 1896, 15 ans seulement après son ouverture

La légende veut que Salis, durant les travaux pour aménager la première itération du cabaret du Chat Noir, tomba sur un chat noir famélique qu’il recueillit. L’animal lui inspira alors le nom du futur établissement, dont il devint rapidement une sorte de mascotte.

Tout à fait dans l’esprit de son époque, le Chat Noir est ainsi présent dans la chanson : Montmartrois célèbre et client assidu du cabaret, Aristide Bruant compose et chante Au Chat Noir, dont le refrain sonne ainsi : 

🎼 “Je cherche fortune autour du Chat noir

Au clair de la lune à Montmartre” 🎼

Le fameux piano sur la scène du Cabaret Le Chat Noir, avec une cliente en train de composer quelques morceaux. Photo : Instagram.com/wanderswithkris.

Plein d’idées originales, Rodolphe Salis participe pleinement à la renommée du Chat Noir en y installant un piano sur scène, une première pour un cabaret, ou en faisant garder l’entrée par un garde suisse, chargé de refouler “les curés et les militaires” ! 

Salis fonde même en 1882, avec Emile Goudeau, la revue du Chat Noir, portant de façon hebdomadaire et illustrée les idées et l’état d’esprit non seulement du cabaret mais aussi du Paris artistique de l’époque, avec les participations de Paul Verlaine, Alphonse Allais, Guy de Maupassant, Victor Hugo, Edmond de Goncourt… 

La célèbre affiche du Chat Noir de Steinlen reproduite pour objet de déco. Photo : Instagram.com/emmaamaliaphoto.

Si l’enseigne du cabaret du Chat Noir créée par Adolphe Willette reste indémodable (elle est conservée au Musée Carnavalet à Paris), l’affiche de la Tournée du Chat Noir marquera davantage encore les esprits. Dessinée par Steinlen en 1896, elle demeure l’iconographie la plus célèbre du cabaret, pourtant en plein déclin lors de sa création.

Le cabaret du Chat Noir, présent encore aujourd’hui à Paris

L’affiche du Chat Noir s’inscrit pleinement dans la culture populaire de Montmartre et représente encore aujourd’hui le Paris de la Belle Epoque. On retrouve d’ailleurs partout dans la capitale la célèbre affiche du Chat Noir, reproduite à l’envie pour des objets de déco comme pour toutes sortes de souvenirs pour touristes vendus à Paris !

Le Cabaret Le Chat Noir 1881 aujourd’hui. Photo : Instagram.com/laure_alinedtrb.

Contrairement à ses contemporains du Lapin Agile ou du Moulin Rouge, le cabaret du Chat Noir original n’officie plus. Cependant, le 68, Boulevard de Clichy à Paris arbore toujours la célèbre affiche de Steinlen et le nom du fondateur de l’établissement, Rodolphe Salis. 

Ainsi, le Chat Noir 1881 est une brasserie concert piano bar encore animée, ouverte presque toute la nuit, dans la tradition des nuits animées de Montmartre et de Pigalle. 

🧭 Le Chat Noir 1881

  • 🗺️ Adresse : 68 Boulevard de Clichy, Pigalle, Paris 18e – voir sur la carte
  • 📞 01 46 06 94 28 – 🌐 Le Chat Noir 1881
  • 🕗 Horaires et ouverture : tous les jours de 7h00 à 5h.
  • 🚇 Métro le plus proche : Blanche, ligne 2
  • 🤳 Photos de clients sur TripAdvisor

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq × 4 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.