13 avril 2024

Façade de l'église Saint Jean de Montmartre à Paris. Photo : Twitter.com/@benoit_bouyer.

Des églises à Paris, il en existe des milliers. Certaines cependant, retiennent davantage l’attention que d’autres, à l’image de l’Église Saint-Jean de Montmartre, sur la Place des Abbesses.

De par son architecture originale et son allure générale, l’Église Saint-Jean de Montmartre détonne. Elle se dresse sur la Place des Abbesses, juste en face de la sortie de la station de métro éponyme.

Témoin des tendances architecturales du début du XXe siècle, avant-gardiste en son temps, l’Église Saint-Jean de Montmartre affiche un façade couverte de briques et de mosaïques, sur une structure en béton : une première lors de sa construction, qui débuta en 1894.

L’entrée de l’église Saint Jean de Montmartre avec sa belle architecture. Photo : Instagram.com/plastic1009.

🧭 L’Église Saint-Jean de Montmartre – carnet pratique

L’Église Saint-Jean de Montmartre, en avance sur son temps ?

Il est assez rare que l’Eglise soit aux avant-postes des tendances de son temps… Lorsque cela se produit, autant le signaler ! Ce fût ainsi le cas pour l’édification de l’Église Saint-Jean de Montmartre, aussi appelée Église Saint-Jean l’Evangéliste.

A la toute fin du XIXe siècle, les flancs de la Butte Montmartre, récemment englobés dans Paris, accueillent de plus en plus de monde. La pression immobilière est forte, et le quartier s’urbanise à grande vitesse, changeant ainsi de visage. Le Montmartre bucolique prend des accents de plus en plus parisiens.

A cette époque, l’Église Saint-Pierre de Montmartre, au sommet de la Butte, est la seule église paroissiale du quartier. La demande de messes étant plus forte, il vient à l’idée du curé local, l’abbé Sobaux, de faire construire une toute nouvelle église pour répondre à ce besoin croissant.

Il fait alors appel à Anatole de Baudot, disciple du célèbre Eugène Viollet-le-Duc et architecte visionnaire, pour dessiner les plans de la future Église Saint-Jean de Montmartre. Ce dernier opte pour une technique encore jamais utilisée pour un édifice religieux : le béton armé.

L’Église Saint-Jean de Montmartre, un parfum de scandale

La construction de l’Église Saint-Jean de Montmartre débute donc en 1894, à l’emplacement d’un ancien parc arboré, donnant sur la Rue des Abbesses. Baudot adopte la méthode de l’ingénieur Paul Cottancin, le béton armé, reposant sur une structure de fil de fer, et recouvert de briques.

Une méthode révolutionnaire à l’époque, peu coûteuse, mais qui dérange : pour beaucoup, le béton armé ne sied pas à une église ! Les travaux de l’Église Saint-Jean de Montmartre sont engagés sans autorisation officielle, suscitant la réprobation de la Ville de Paris comme du Ministère des Cultes… ligués, ils feront même stopper la construction de l’Église Saint-Jean de Montmartre, pour non conformité ! 

Saint-Jean de Montmartre frise alors la démolition… mais l’entêtement de l’abbé Sobaux et d’Anatole de Baudot, à force de démonstrations de la solidité du projet, parviennent à faire reprendre les travaux en 1902. 

En 1904, l’Église Saint-Jean de Montmartre est terminée. Elle devient la première église construite en béton armé, inaugurant au passage un bel avenir pour ce matériau de construction.

Visite de l’Église Saint-Jean de Montmartre, Place des Abbesses

Comme toutes les églises de Paris, l’Église Saint-Jean de Montmartre est ouverte aux visiteurs, et ce gratuitement. Profitez-en pour passer pour vous offrir une petite visite. 

L’entrée est très facile à trouver : directement Place des Abbesses, vous ne pouvez pas manquer les murs de briques de Saint-Jean de Montmartre !

📸 Visiter l’Église Saint-Jean de Montmartre

  • 🕖 Horaires : tous les jours 9h00-19h00, le dimanche 9h30-18h00
  • 🚇 Métro : station Abbesses, ligne 12
  • 🚍 Bus : ligne 40, arrêt Abbesses
  •  €€ Entrée libre

Les céramiques ornant l’entrée de l’Église Saint-Jean de Montmartre rappellent discrètement les tendances Art Nouveau en vogue à Paris au tournant du XIXe et du XXe siècle. Un style que l’on retrouve aussi à l’intérieur, avec les verrières hautes et les vitraux laissant filtrer la lumière dans la nef principale de l’église.

Grâce à l’adaptabilité du béton armé, Anatol de Baudot a su imiter plusieurs traits caractéristiques de l’église chrétienne classique, tels que les trois nefs, les piliers et leurs voûtes rappelant les croisées d’ogives gothiques. Une belle prouesse architecturale et stylistique pour l’époque, qui certes mettra du temps à s’imposer au goût des fidèles de Montmartre. 

L’intérieur de l’église Saint Jean de Montmartre où se tiennent les messes et les diverses célébrations religieuses. Photo : Twitter.com/@stef25777.

Aujourd’hui, l’Église Saint-Jean de Montmartre fait partie intégrante du paysage urbain de la Butte, apportant sa touche d’originalité. Elle sera même classée monument historique en 2014, ultime reconnaissance pour un édifice largement décrié lors de sa création. 

Église paroissiale toujours active, Saint-Jean de Montmartre accueille des messes et diverses célébrations religieuses tout au long de la semaine.

🛐 Le programme des messes hebdomadaires de l’Église Saint-Jean de Montmartre

  • Mardi et jeudi : messe à 12h15  
  • Mercredi et vendredi : messe à 19h00
  • Samedi : messe à 12h15 et 18h30
  • Dimanche : messe à 10h30
  • Pas de messe le lundi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 + douze =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.